CKW Dragon noir
Club de Kung-fu/Wushu/Boxe chinoise à Guyancourt

image

Jorick Montagnac , membre du CKW dragon noir (en noir sur la photo), representera la France avec 11 autres athlètes lors des Championnats du monde de Wushu (kung fu). Parmis les 6 français sélectionnés pour les championnats au Sanda (boxe chinoise), il est le seul a représenter la France dans la catégorie -90kg

QU’EST-CE QUE LE WUSHU ?

Le terme communément employé pour désigner les arts martiaux chinois est « Kung Fu » (en Pinyin « Gong fu »), cette expression signifie en réalité « maîtriser quelque chose par le travail, la pratique », elle pourrait également être utilisée, par exemple, pour qualifier l’apprentissage de la cuisine, elle n’est pas réservée aux arts martiaux.

On trouve ce terme utilisé principalement en deux circonstances :
La première, lorsque vous travaillez avec un professeur ou un maître chinois et que vous avez effectué un bon entraînement ; il peut alors être amené à vous dire que vous avez « un bon Kung fu »,
La deuxième est due à la découverte des arts martiaux chinois via la télévision avec la série américaine du début des années 70, « Kung Fu » relatant les aventures d'un moine shaolin exilé au Far West, interprété par David Carradine.
Mais le bon mot à utiliser pour désigner les arts martiaux chinois, qu'ils soient externes ou internes, est le mot « Wushu », qui signifie « art de la guerre » ou « art martial ».

Les arts martiaux chinois ou « Zhong guo Wushu » sont en fait des systèmes de combat plus ou moins élaborés. Chaque style de wushu répondant, à des principes communs à tous les styles et à des principes particuliers, qui leur- sont propres.
Aujourd’hui, les arts martiaux chinois se sont diversifiés, certains courants cherchant le bien- être, d’autres la performance par le biais de la compétition et d’autres encore restant dans la lignée originelle de la pratique.
Au CKW Dragon noir, nous avons la chance d’enseigner les différents aspects :

  • Le bien-être avec le Taiji quan (Tai chi chuan) et le Qigong
  • L’aspect compétition avec le Sanda (boxe chinoise,combat plein contact, pied-poing- projection), le Qingda (combat semi-contact pour les plus jeunes), le taolu moderne (compétition technique) et le Duan Bing (escrime chinoise)
  • L’aspect traditionnel avec l’enseignement des styles Cha quan, Qi xing tang lang quan, Shaolin quan, le Pi gua quan, le Shuai jiao, le Taiji quan Yang et Chen et le Baji quan.